Ombre je t’ai vu

Allongé dans mon lit…J’ai tendance à laisser place à l’oubli, faire le vide, renverser les idées, les laisser partir pour ne pas les retenir.
J’ouvre la porte grande ouverte, elles la prennent à pas de géant.
La tête sur l’oreiller, la tête sur le traversin transformée en poupée…..
J’ouvre mes yeux, je les ferme, je les ouvre tout doucement et j’attends que mes paupières reprennent le dessus.
Sont-elles lourdes ? Non je ne crois pas ! Elles m’agacent un peu. Un petit entretien avec elles ne serait pas de refus…
Alors j’attends qu’elles cèdent la place à la leur capitulation, qu’elles aussi réalisent qu’il est temps de se reposer et de s’oublier quelques instants…

Le temps d’une nuit….
Et voilà que c’est moi qui change les règles du jeu comme pour avoir le dernier mot, le dernier coup d’oeil avant de retrouver le noir, transition entre l’inconnu et la peur; cette peur d’enfance si mystérieuse…
Juste l’oeil droit est à l’affût, il scrute, il fait un dernier petit tour quand il se heurte au noir, mais un noir différent, un noir qu’il ne reconnait pas…comme s’il l’avait besoin d’aide. Il appelle son voisin pour mieux y voir…
Surpris mais quelle est cette tache noire ? Qui me suit du regard, qui observe mes faits et gestes…Je cligne,  je papillonne des yeux cherchant à la faire disparaître, toujours là à renaître…Intrigué, je dessine ses contours des yeux, j’y devine des formes qui soudain m’effrayent…La tâche noire s’exprime elle aussi. Elle me regarde et semble différente à chaque instants.
Cela m’est si étrange et familier à la fois. Je la connais, j’en ai peur…
Tel un duel, on ne se quitte plus. Je la fixe à un endroit précis. Je cherche à la destabiliser. Comme si de mes yeux je pouvais l’effacer.
J’ouvre les yeux à nouveau, disparue n’ayant jamais existé. Je n’ai pu lui dire au revoir.

Compagnie de mes nuits je te dis à ce soir…

dscf0726.jpg

Le ced…



Laisser un commentaire

Ecrits d'OBI |
LESCHOZDEMONKORPS |
Contes de Brocéliande et d'... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Graine D'Auteur
| Suzanne PATRICK
| féeri